Château de Wangenbourg : son histoire, sa construction et sa localisation

Peut-être avez-vous pour projet de vous rendre dans les Vosges moyennes pour un séjour ? Si c’est le cas, vous serez sûrement en quête d’activités et de sites à découvrir.

Avant de partir, établissez votre feuille de route : si vous appréciez l’histoire et le patrimoine des châteaux forts, le château de Wangenbourg saura nourrir votre curiosité.

Château de Wangenbourg : une note sur l’histoire du château médiéval

Le massif des Vosges possède un fort patrimoine industriel et artisanal, par le travail des minerais et granits mais aussi du bois et de la poterie, par la présence de forges et de scieries. Mais ce n’est pas tout : ponctuant les paysages de ces vastes étendues de nature, chacun sur un éperon rocheux dominant les forêts, se trouvent des remparts médiévaux et nombreux châteaux. Le patrimoine médiéval du parc naturel des Vosges est également plein de surprises. 

À quelques mètres du village de Wangenbourg, se trouve un château du même nom. Parmi les monuments historiques médiévaux des Vosges, le château de Wangenbourg est un château médiéval aux vestiges imposants. Situé en hauteur, sur un promontoire, le château-fort se compose de nombreux éléments clés de l’architecture médiévale. Stratégiquement bâti, le monument historique répondait aux critères d’une architecture militaire prenant place sur un éperon de roche au beau milieu de la forêt. 

Le nom Wangenbourg était lié au nom Wangberg et signifiait primitivement « mont du pâturage ». La vallée d’Engenthal au xiii siècle appartient à des comtes pour se fournir en bois. La localité de Wangenbourg, elle, se voit ensuite donnée à une abbaye au xiiie siècle accédant ensuite à la construction fortifiée pour être confiée finalement au chevalier Wangen aux alentours de l’an 1386. 

Ces nouveaux détenteurs du domaine en disposent pleinement jusqu’au XIVe siècle où les finances se raréfient et l’entretien à la fin du XVI siècle devient inexistant. Durant la guerre de succession de Bavière au cours du Xve siècle, la place-forte est confisquée pour être finalement la propriété de l’évêque de Strasbourg. Malgré cela, Georg et Hartmann Wangen continuent d’y loger. C’est d’ailleurs au milieu du XVème siècle qu’ils procèdent à une reconstruction de leurs loges adaptées au style Renaissance pour ne pas y rester longtemps malgré tout : ils se voient expulsés à la fin du même siècle et récupèrent leurs droits de propriété en suivant. 

L’imposant château fortifié est démoli au cours du xvie siècle par l’assaut des suédois et l’architecture défensive n’est alors plus jamais reconstruite, laissant pour seule trace de la puissante forteresse et de ses éléments défensifs : les ruines du château. Le château ne fut pas restauré et ses derniers possesseurs du rempart fut une baronnie qui en perdit la propriété lors de l’armistice et qui le confia alors à l’Etat. Les restes du château sont classés, le château de Wangenbourg fait partie du patrimoine mondial de l’unesco.

Zoom sur l’architecture de la fortification de Wangenbourg

Au sein des ruines du château on peut identifier plusieurs éléments définissant les pièces et les parties de la forteresse médiévale. Parmi elles : un fossé traversé par une passerelle au bois permettant d’accéder à un portail d’entrée, une ancienne basse-cour, deux logis qui étaient dédiés aux descendants de la famille Wangen mais également des tours et tourelles, un reste de four de cuisine, un logis gothique spacieux, le donjon et une  tombe. Sa passerelle de bois remplace l’ancien pont-levis, les restes de son architecture médiévale permettent de reconstituer aisément les scènes du passé et d’imaginer avec facilité, le temps où ce monument imposant était une véritable splendeur de la construction féodale militaire.  

L’aspect rosé de la pierre à bossage et des remparts de grès sont parsemés d’archères cruciformes pour maintenir le rôle défensif de l’édifice. Quitté vers 1700 la tour nord et la courtine disparaissent sous l’ordre de Louis XIV. Ce sort a été subi par un grand nombre de châteaux de l’Alsace à cette même époque. 

On accédait à l’intérieur du donjon par le quatrième niveau où l’on remarque deux corbeaux appartenant à la passerelle le reliant au palais des seigneurs. Merlons et créneaux s’entremêlent pour couronner la plateforme du donjon, celui-ci possède un sommet idéal pour profiter d’une vue panoramique et laisser ses yeux parcourir le massif des Vosges et de la Petite Suisse Alsace. 

Château de Wangenbourg : Visitez le monument féodal librement ou accompagné

En arrivant dans une ville ou dans un village pour des raisons touristiques n’hésitez pas à vous rendre à l’ office de tourisme. En effet, des circuits de promenades et de visites vous attendent pour découvrir au mieux les richesses de la région dans laquelle vous vous trouvez. Dans les Vosges, les châteaux et ruines de châteaux sont nombreux, une carte des monuments médiévaux et de leurs fortifications est à votre disposition pour en visiter autant que vous le souhaitez.

Pour découvrir le château vous y accéderez par le village Wangenbourg. Sa localisation offre une vue panoramique incomparable sur le côté sud-est du village et sur toute la forêt entourant le château féodal. Pour vous aider à vous repérer, une table d’orientation est à votre disposition au coeur des ruines de la forteresse.

L’office de tourisme Mossig et Vignoble situé au village Wangenbourg propose une offre de visite-guidée notamment pour les groupes toute l’année en prenant rendez-vous. En été vous pourrez en bénéficier notamment tous les mardis. Cependant l’accès à la tour du château dite « de la chapelle » se fait du mois d’avril à celui de novembre, il est à éviter en hiver par souci de sécurité.

Les remparts du temps médiéval de Wangenbourg classés « monuments historiques » sont ouverts à la visite. Vous pourrez découvrir la cour d’honneur, la cheminée majestueuse type renaissance et le donjon de forme pentagonale s’étendant sur quatre étages de 24m2 de hauteur. Vous avez la possibilité d’y accéder en visite libre, sans l’option des visites-guidées : ce château du moyen-âge reste accessible toute l’année et gratuitement. Par ailleurs, si vous vivez avec un chien, il est le bienvenu au château. C’est un détail pratique qui a son importance lorsque l’on part avec toute la famille se promener et que l’on ne tient pas à laisser notre fidèle ami seul à la maison. 

Château de Wangenbourg : un patrimoine nature à découvrir 

De la même façon si vous êtes venu découvrir le patrimoine végétal et historique de la petite suisse d’Alsace à cheval vous trouverez une aire de pique-nique et des barres d’attache pour les cheveux. Ce site est reconnu halte équestre pour le plus grand bonheur des amoureux d’espaces naturels. 

Le circuit des châteaux que vous propose l’office de tourisme de l’Alsace se complète parfaitement avec des randonnées et des balades en pleine nature. On en compte une bonne vingtaine autour de Wangenbourg-Engenthal parcourant les ruines des édifices médiévaux variés sur la zone. 

Certains circuits de randonnée passent par les châteaux de Freudeneck, de Wolfsthal jusqu’à celui de Wangenbourg. D’autres permettent de découvrir les contreforts gréseux d’Obersteigen vers la frontière avec le Bas-Rhin et la Moselle. 

Observez bien les annotations sur chaque parcours, pour choisir la promenade qui vous correspond le mieux. L’aspect du terrain pour déterminer sa praticité, les accès (vtt, équitation, marche) et le dénivelé. Sur certains sentiers des annotations de votre carte de randonnée vous aideront à trouver de quoi vous restaurer, les établissements adaptés aux types d’activités que vous souhaitez pratiquer, les Parkings et autres services pratiques.

Souvent comme celui-ci, les châteaux que vous rencontrerez seront situés sur un éperon rocheux vous permettant de bénéficier d’une vue imprenable sur les vallées en plus de l’exploration des vestiges du château médiéval. Au pied du massif du Schneeberg, prenez le temps d’explorer sa forêt luxuriante et pleine de mystères. L’écrin forestier du château de Wangenbourg est un moyen fabuleux de se ressourcer tout en s’imprégnant des légendes qui s’y sont établies au cours du temps. 

Peut-être y croiserez-vous une nymphe en arpentant la cascade du Nideck pour vous prévenir des orages proches ! Certains racontent également que l’on peut y croiser des géants protégeant consciencieusement les habitants de la région.

Les édifices comme la citadelle sont des monuments à découvrir absolument, notamment si vous êtes adepte de paysages naturels et de monuments historiques en tous genres. Ils sont souvent animés notamment sur la période estivale par des conférences, des visites mais aussi des spectacles divers et variés pour plaire à toute la famille et redonner vie aux monuments le temps d’une soirée, d’un après-midi. Les programmes des festivités sont, comme les cartes de randonnées et flyers des prestataires de la région, disponibles auprès de l’office de tourisme du coin.